Toutes les maladies qui concernent les douleurs articulaires sont regroupées sous un même nom : les rhumatismes. Bien que cela regroupe une multitude de maladies, il y a deux caractéristiques prédominantes pour l’ensemble de celles-ci : des douleurs et des raideurs au niveau des articulations. Par exemple, l’arthrite, l’arthrose et l’ostéoporose sont des formes de rhumatismes.

On entend plus fréquemment parler de rhumatismes chez les personnes âgées. Cependant, les enfants et les jeunes adultes peuvent également être atteints de certaines formes d’entre-eux. On parlera alors, dans la plupart des cas, de rhumatismes inflammatoires comme l’arthrite rhumatoïde ou encore l’arthrite juvénile chez les enfants, par exemple.

Chez les gens de tous âges

Les rhumatismes que l’on retrouve le plus souvent sont de type inflammatoires. Ces maladies peuvent toucher les gens de tous âges. Les maladies les plus fréquentes reliées à ce type de rhumatisme sont la polyarthrite rhumatoïde et la spondylarthrite ankylosante.

Chez les personnes âgées

Les personnes âgées sont généralement plus touchées par les rhumatismes à caractère dégénératif liés au vieillissement. Les deux affections les plus fréquentes sont l’arthrose et l’ostéoporose.

Il existe également d’autres formes de rhumatismes moins fréquents. Notamment ceux d’origine infectieuse comme l’arthrite septique et les rhumatismes dus au processus métabolique dont la forme la plus connue est la goutte sont des cas moins fréquents.

Quels sont les causes et les symptômes des rhumatismes?

Certaines causes des rhumatismes, comme par exemple celles de la polyarthrite ne sont pas bien connues. Par contre, plusieurs problèmes font souvent partie de ce que les médecins appellent des maladies auto-immunes, c’est-à-dire un dérèglement du système immunitaire qui attaque les tissus articulaires et cause des douleurs et de l’inflammation. Malgré le fait que l’on retrouve plusieurs formes de maladies sous la grande famille des rhumatismes, les symptômes sont souvent semblables : douleur, gonflement et raideur à l’articulation touchée. Ceux-ci peuvent toutefois varier selon le mécanisme concerné. Les périodes de pointe ou d’apparition des symptômes peuvent également être variables en fonction de la forme de la maladie.

Par exemple, les causes des rhumatismes comme l’arthrose et l’ostéoporose sont mieux connues. L’arthrose, est la dégénérescence et l’usure du cartilage. Celle-ci est occasionnée le plus souvent par le vieillissement ou encore par des blessures ou un surmenage des articulations. L’ostéoporose, quant à elle est la perte de la densité osseuse causée par une carence en calcium et vitamine D. Les fumeurs, eux aussi, sont souvent plus touchés par l’ostéoporose.

Quelles sont les personnes qui risquent de souffrir de rhumatismes?

Certains facteurs des rhumatismes ne peuvent pas être évités. C’est le cas des facteurs génétiques où la personne est davantage à risque puisqu’elle est prédisposée génétiquement à avoir des rhumatismes. C’est également le cas pour les personnes ayant un problème congénital au niveau de l’articulation.

Le tabagisme, pendant plusieurs années augmente les risques de polyarthrite rhumatoïde et en aggrave les symptômes.

Les personnes qui pratiquent un sport violent, qui exercent un travail nécessitant des mouvements répétitifs ou encore qui sont exposées à une fatigue articulaire accrue, sont davantage à risque d’avoir des rhumatismes de type dégénératif.

Chez les personnes souffrant d’obésité ou d’embonpoint, les articulations de la hanche et des genoux peuvent être davantage touchées puisqu’elles doivent supporter un poids important.

Conseils à suivre lorsque l’on souffre de rhumatismes.

Comme toute autre maladie des articulations, l’exercice physique est très important pour le maintien de la souplesse du corps et la réduction des douleurs. Il faut toutefois être à l’écoute de son corps et ne pas faire d’excès. L’important est de privilégier un bon équilibre qui permettra de garder le corps en santé.

L’alimentation est aussi un point important sur lequel se concentrer. Certains aliments peuvent avoir des réactions inflammatoires. Adapter son alimentation peut être bénéfique pour les personnes ayant des rhumatismes.

Il est également suggéré par les professionnels de la santé de prendre des antidouleurs ou des anti-inflammatoires par voie orale. Des crèmes topiques, médicamentées ou non, peuvent aussi être suggérées.

Genacol offre des produits naturels permettant de réduire l’inflammation ou encore soulager localement grâce à des topiques certaines douleurs associées aux rhumatismes. N’hésitez pas à consulter votre médecin et votre pharmacien en cas de doute sur votre santé.