La science derrière Genacol®

Technologie brevetée pour un collagène unique

Grâce à notre hydrolyse enzymatique exclusive, la Technologie Séquentielle AminoLock®, nous obtenons un collagène ultra-hydrolysé de source bovine ayant le plus faible poids moléculaire au monde, à moins de 1 kilodalton (kDa).

Cette technologie exclusive à Genacol® pour réduire les douleurs articulaires reliées à l’arthrose est brevetée!

Numéro de brevet US 11.040.081

Technologie brevetée pour un collagène unique

Grâce à notre hydrolyse enzymatique exclusive, la Technologie Séquentielle AminoLock®, nous obtenons un collagène ultra-hydrolysé de source bovine ayant le plus faible poids moléculaire au monde, à moins de 1 kilodalton (kDa).

Cette technologie exclusive à Genacol® pour réduire les douleurs articulaires reliées à l’arthrose est brevetée!

Numéro de brevet US 11.040.081

 

Partenariat scientifique avec l’Université McGill

Un partenariat scientifique a été conclu en 2017 avec la School of Human Nutrition de l’Université McGill. Leurs recherches comparatives innovantes ont permis d’évaluer et quantifier les peptides du Collagène AminoLock® en comparaison avec un hydrolysat de collagène générique grâce à un système d’analyse simulant la digestion.

Recherches de McGill :
La biodisponibilité du Collagène AminoLock®

Résultats de recherche

Ce projet de recherche en collaboration avec l’Université McGill a démontré une meilleure biodisponibilité du Collagène AminoLock®. De plus, elle a mis en évidence que plusieurs peptides importants pour la santé articulaire sont mieux absorbés et métabolisés qu’un collagène générique. Ces peptides clés fournis par notre ingrédient exclusif ainsi que leurs avantages connus pour la santé des articulations ont été mesurés, confirmant que le Collagène AminoLock® de Genacol® est bel et bien différent et unique.

Dr. Stan Kubow, Dr. Michele Iskandar, Christina Larder, McGill University. Characterization of bioavailable peptides generated from digestion of collagen hydrolysates and their anti-inflammatory role in joint health. (2019)

Le partenariat scientifique avec l’équipe du Dr. Stan Kubow de la School of Human Nutrition de l’Université McGill a été conclu en 2017 et s’est échelonné sur 2 ans. Le projet de recherche collaboratif novateur qui en a découlé a permis d’identifier et de quantifier la biodisponibilité de certains peptides clés après le processus complet de digestion, d’absorption et de métabolisation et ce, entre le Collagène AminoLock® de Genacol® et un supplément de collagène hydrolysé générique.

Dr Kubow et son équipe ont fait certains constats :

Les peptides bioactifs Pro-Hyp, Gly-Pro, Hyp-Gly, et Ala-Hyp et Gly-Pro-Hyp du Collagène AminoLock® sont absorbés puis transférés dans la circulation systémique (first pass metabolism).

Seul le Gly-Pro-Hyp présent dans le Collagène AminoLock® est absorbé puis transféré dans la circulation systémique. Celui du produit générique ne passe pas l’effet de premier passage et n’est donc pas biodisponible au niveau des articulations (les effets associés à cette chaîne peptidique sont donc perdus).

Les peptides qui atteignent la circulation systémique ont une perméabilité (capacité d’absorption) significative. Le Collagène AminoLock® a d’ailleurs une meilleure perméabilité des Gly-Pro-Hyp comparés à l’autre hydrolysat de collagène de sources bovines et à ceux de poissons qui ont été comparés.

Les peptides sont aussi métabolisés par le foie avant d’être relâchés dans la circulation systémique, mais à des degrés différents selon le produit.

L’hydrolysat de collagène unique à Genacol® est mieux métabolisé que le générique : des changements dans la composition des chaînes peptidiques, de même qu’une augmentation significative (autour de 40 %) des contenus de Pro-Hyp y sont observés, mais pas dans le générique.

Ces résultats confirment que le Collagène AminoLock® de Genacol® est bel et bien différent et unique, qu’il a une meilleure disponibilité comparativement à d’autres collagènes génériques et qu’il fourni à l’organisme des peptides bioactifs clés pour la santé articulaire.

Le partenariat scientifique avec l’équipe du Dr. Stan Kubow de la School of Human Nutrition de l’Université McGill a été conclu en 2017 et s’est échelonné sur 2 ans. Le projet de recherche collaboratif novateur qui en a découlé a permis d’identifier et de quantifier la biodisponibilité de certains peptides clés après le processus complet de digestion, d’absorption et de métabolisation et ce, entre le Collagène AminoLock® de Genacol® et un supplément de collagène hydrolysé générique.

Dr Kubow et son équipe ont fait certains constats :

Les peptides bioactifs Pro-Hyp, Gly-Pro, Hyp-Gly, et Ala-Hyp et Gly-Pro-Hyp du Collagène AminoLock® sont absorbés puis transférés dans la circulation systémique (first pass metabolism).

Seul le Gly-Pro-Hyp présent dans le Collagène AminoLock® est absorbé puis transféré dans la circulation systémique. Celui du produit générique ne passe pas l’effet de premier passage et n’est donc pas biodisponible au niveau des articulations (les effets associés à cette chaîne peptidique sont donc perdus).

Les peptides qui atteignent la circulation systémique ont une perméabilité (capacité d’absorption) significative. Le Collagène AminoLock® a d’ailleurs une meilleure perméabilité des Gly-Pro-Hyp comparés à l’autre hydrolysat de collagène de sources bovines et à ceux de poissons qui ont été comparés.

Les peptides sont aussi métabolisés par le foie avant d’être relâchés dans la circulation systémique, mais à des degrés différents selon le produit.

L’hydrolysat de collagène unique à Genacol® est mieux métabolisé que le générique : des changements dans la composition des chaînes peptidiques, de même qu’une augmentation significative (autour de 40 %) des contenus de Pro-Hyp y sont observés, mais pas dans le générique.

Ces résultats confirment que le Collagène AminoLock® de Genacol® est bel et bien différent et unique, qu’il a une meilleure disponibilité comparativement à d’autres collagènes génériques et qu’il fourni à l’organisme des peptides bioactifs clés pour la santé articulaire.

 

Trois études cliniques sur le Collagène AminoLock®

À ce jour, trois études cliniques indépendantes ont été effectuées sur l’efficacité du Collagène AminoLock®. Grâce à des protocoles sérieux et encadrés, nos équipes de recherches ont démontré que le Collagène AminoLock® est une solution naturelle et efficace pour la santé des articulations et le soulagement de la douleur chez les personnes souffrant d’arthrose.

Étude Clinique Bruyère :
Efficacité sur la douleur articulaire

Résultats de l’étude

Après six mois de traitement, les résultats ont montré une augmentation significative de la proportion de patients rapportant une réduction notable de la douleur articulaire lorsqu’ils consommaient le Collagène AminoLock® de Genacol® comparativement aux patients sur placebo.

Bruyère O, et al. Effect of collagen hydrolysate in articular pain: A 6-month randomized, double-blind, placebo-controlled study. Complement Ther Med (2012).

Une première étude multicentrique randomisée, contrôlée avec placebo a été réalisée en Belgique en 2012 par un groupe de chercheurs de renom international dans le domaine de l’arthrose.

Les patients étaient atteints de douleurs articulaires à différents endroits ; haut du corps (épaule, coude, poignet), bas du dos, ou bas du corps (hanche, genou). Plus de 140 patients ont été répartis de manière aléatoire pour recevoir quotidiennement un placebo ou 1200 mg de Collagène AminoLock® de Genacol®.

L’étude était bien balancée (données cliniques de base au début de l’étude) et d’excellente qualité expérimentale. Les auteurs ont utilisé une échelle visuelle analogue, qui est le test de référence (Gold Standard) recommandé pour la mesure subjective de la douleur. Cette échelle est notamment utilisée pour démontrer l’efficacité clinique des agents analgésiques et est reconnue par les instances réglementaires comme la Direction des produits thérapeutiques (DPT) de Santé Canada et le Federal Drug Agency (FDA) américain.

Après six mois de traitement, les résultats ont montré une augmentation significative de la proportion de patients rapportant une réduction notable de la douleur articulaire lorsqu’ils consommaient le Collagène AminoLock® de Genacol® comparativement aux patients sur placebo.

Ce résultat est d’autant plus important qu’il englobe des douleurs articulaires dans l’ensemble du corps alors que la majorité des études cliniques se concentrent sur une articulation en particulier. En fait, lorsque les résultats ont été répartis selon les différentes articulations du corps, le traitement avec le Collagène AminoLock® de Genacol® a eu des effets encore plus impressionnants.

Par exemple, pour le haut du corps (épaule, coude et poignet) et le bas du dos, deux fois plus de patients prenant le Collagène AminoLock® de Genacol® ont noté un soulagement de la douleur par rapport au groupe placebo.

Ouvrir le PDF de l’étude complète publiée

Une première étude multicentrique randomisée, contrôlée avec placebo a été réalisée en Belgique en 2012 par un groupe de chercheurs de renom international dans le domaine de l’arthrose.

Les patients étaient atteints de douleurs articulaires à différents endroits ; haut du corps (épaule, coude, poignet), bas du dos, ou bas du corps (hanche, genou). Plus de 140 patients ont été répartis de manière aléatoire pour recevoir quotidiennement un placebo ou 1200 mg de Collagène AminoLock® de Genacol®.

L’étude était bien balancée (données cliniques de base au début de l’étude) et d’excellente qualité expérimentale. Les auteurs ont utilisé une échelle visuelle analogue, qui est le test de référence (Gold Standard) recommandé pour la mesure subjective de la douleur. Cette échelle est notamment utilisée pour démontrer l’efficacité clinique des agents analgésiques et est reconnue par les instances réglementaires comme la Direction des produits thérapeutiques (DPT) de Santé Canada et le Federal Drug Agency (FDA) américain.

Après six mois de traitement, les résultats ont montré une augmentation significative de la proportion de patients rapportant une réduction notable de la douleur articulaire lorsqu’ils consommaient le Collagène AminoLock® de Genacol® comparativement aux patients sur placebo.

Ce résultat est d’autant plus important qu’il englobe des douleurs articulaires dans l’ensemble du corps alors que la majorité des études cliniques se concentrent sur une articulation en particulier. En fait, lorsque les résultats ont été répartis selon les différentes articulations du corps, le traitement avec le Collagène AminoLock® de Genacol® a eu des effets encore plus impressionnants.

Par exemple, pour le haut du corps (épaule, coude et poignet) et le bas du dos, deux fois plus de patients prenant le Collagène AminoLock® de Genacol® ont noté un soulagement de la douleur par rapport au groupe placebo.

Ouvrir le PDF de l’étude complète publiée

Étude Clinique Parm :
Amélioration de l’espacement articulaire

Résultats de l’étude

Après six mois de traitement, les résultats de cette étude indiquent que le Collagène AminoLock® de Genacol® puisse non seulement réduire la douleur et améliorer la fonction du genou chez des patients souffrant d’arthrose, mais aussi prévenir la dégradation de l’espace articulaire.

Maria Lourdes R. Bernardo and Alfredo C. Azarcon, Jr. Effects of Oral Collagen Treatment on the Media Knee Joint Space and Functional Outcome among Veterans Memorial Medical Center Patients Diagnosed with Osteoarthritis of the Knee (2012).

Une seconde étude clinique a été effectuée dans un centre hospitalier pour vétérans aux Philippines en 2012; cette fois-ci chez des patients souffrant spécifiquement d’arthrose du genou.

113 patients ont été répartis de manière aléatoire en deux groupes. Le premier recevait 1200 mg de Collagène AminoLock® de Genacol® par jour et le deuxième 200 mg d’aceclofenac par jour, un traitement standard à base d’antiinflammatoire non-stéroïdien.

Les auteurs ont utilisé l’échelle des universités Western Ontario et MacMaster (WOMAC) ; celle qui est souvent considérée comme le test référence pour l’arthrose du genou puisqu’il évalue la douleur et la fonction de l’articulation dans plusieurs situations journalières de repos et d’activité.

Après six mois de traitement, le score WOMAC des patients traités avec le Collagène AminoLock® de Genacol® était réduit de manière significative alors que la diminution était non-significative chez les patients traités avec l’aceclofenac.

Ceci implique que la douleur et la fonction de l’articulation du genou ont été améliorées considérablement par la prise quotidienne de Collagène AminoLock® de Genacol®, ce qui dépassait largement l’effet du médicament de référence.

L’étude des Philippines a aussi mesuré l’espace articulaire du genou au début de l’étude (conditions de base) et après six mois de traitement. Chez le groupe utilisant le médicament de référence, l’espace articulaire a montré une nette tendance à se réduire, suggérant une détérioration de la santé de l’articulation.

Au contraire, chez le groupe traité avec le collagène hydrolysé de Genacol®, l’espace articulaire s’est légèrement amélioré. Ceci indique que le Collagène AminoLock® de Genacol® puisse non seulement réduire la douleur et améliorer la fonction du genou chez des patients souffrant d’arthrose mais aussi prévenir la dégradation de l’espace articulaire.

Ouvrir le PDF de l’étude complète publiée

Une seconde étude clinique a été effectuée dans un centre hospitalier pour vétérans aux Philippines en 2012; cette fois-ci chez des patients souffrant spécifiquement d’arthrose du genou.

113 patients ont été répartis de manière aléatoire en deux groupes. Le premier recevait 1200 mg de Collagène AminoLock® de Genacol® par jour et le deuxième 200 mg d’aceclofenac par jour, un traitement standard à base d’antiinflammatoire non-stéroïdien.

Les auteurs ont utilisé l’échelle des universités Western Ontario et MacMaster (WOMAC) ; celle qui est souvent considérée comme le test référence pour l’arthrose du genou puisqu’il évalue la douleur et la fonction de l’articulation dans plusieurs situations journalières de repos et d’activité.

Après six mois de traitement, le score WOMAC des patients traités avec le Collagène AminoLock® de Genacol® était réduit de manière significative alors que la diminution était non-significative chez les patients traités avec l’aceclofenac.

Ceci implique que la douleur et la fonction de l’articulation du genou ont été améliorées considérablement par la prise quotidienne de Collagène AminoLock® de Genacol®, ce qui dépassait largement l’effet du médicament de référence.

L’étude des Philippines a aussi mesuré l’espace articulaire du genou au début de l’étude (conditions de base) et après six mois de traitement. Chez le groupe utilisant le médicament de référence, l’espace articulaire a montré une nette tendance à se réduire, suggérant une détérioration de la santé de l’articulation.

Au contraire, chez le groupe traité avec le collagène hydrolysé de Genacol®, l’espace articulaire s’est légèrement amélioré. Ceci indique que le Collagène AminoLock® de Genacol® puisse non seulement réduire la douleur et améliorer la fonction du genou chez des patients souffrant d’arthrose mais aussi prévenir la dégradation de l’espace articulaire.

Ouvrir le PDF de l’étude complète publiée

Étude Clinique Suarez :
Réduction de l’usure du cartilage

Résultats de l’étude

Après 6 mois de traitement, cette étude clinique a démontré que la prise du Collagène AminoLock® de Genacol®, associée à un programme d’exercice, a permis de réduire la douleur, d’améliorer l’état fonctionnel général et de provoquer des modifications des structures intra-articulaires et périarticulaires comparativement aux patients sur placebo.

Chan, R., & De Los Reyes, M. F. Effect of Collagen Hydrolysate as an adjuvant treatment to Exercise for Knee Osteoarthritis (2016).

Une troisième étude clinique a été réalisée à l’Université de l’Hôpital Santo Tomas aux Philippines en 2016. L’objectif était de déterminer si la prise de Collagène AminoLock® de Genacol® associée à un programme d’exercice physique montre une réduction significative de l’usure du cartilage.

Dans l’étude, 109 participants ont été sélectionnés au hasard. Un groupe de traitement a pris une dose de trois capsules de 400 mg de Collagène AminoLock® de Genacol® quotidiennement pendant six mois et un groupe témoin a pris un placebo.

Les deux groupes ont été soumis à un programme standard. Des évaluations ont été effectuées au début et à la fin du semestre. Ces évaluations comprenaient l’examen des dossiers médicaux des participants, un examen physique, des évaluations WOMAC et une échographie des deux genoux. Le calcul des moyennes et des écarts types a été effectué pour les informations démographiques, les évaluations de la douleur par échelle visuelle analogique (EVA), les évaluations WOMAC et les mesures par ultrasons.

Résultats: en général, les évaluations WOMAC et VAS ont diminuées par rapport aux évaluations initiales des deux groupes de traitement. Le groupe de traitement ayant pris le Collagène AminoLock® de Genacol® a enregistré une augmentation significative de 62,5% de l’exécution du programme d’exercices.

Le groupe ayant pris le Collagène AminoLock® de Genacol® a présenté une modification assez significative du niveau moyen d’usure du cartilage rapport au groupe placebo.

Conclusions: notre équipe clinique a démontré que la prise du Collagène AminoLock® de Genacol®, associée à un programme d’exercice, a permis de réduire la douleur, d’améliorer l’état fonctionnel général de l’articulation et de provoquer des modifications des structures intra-articulaires et périarticulaires (c’est-à-dire amélioration du niveau d’usure du cartilage et diminution du mouvement du ménisque latéral) chez les patients atteints d’arthrose du genou.

Ouvrir le PDF de l’étude complète publiée

Une troisième étude clinique a été réalisée à l’Université de l’Hôpital Santo Tomas aux Philippines en 2016. L’objectif était de déterminer si la prise de Collagène AminoLock® de Genacol® associée à un programme d’exercice physique montre une réduction significative de l’usure du cartilage.

Dans l’étude, 109 participants ont été sélectionnés au hasard. Un groupe de traitement a pris une dose de trois capsules de 400 mg de Collagène AminoLock® de Genacol® quotidiennement pendant six mois et un groupe témoin a pris un placebo.

Les deux groupes ont été soumis à un programme standard. Des évaluations ont été effectuées au début et à la fin du semestre. Ces évaluations comprenaient l’examen des dossiers médicaux des participants, un examen physique, des évaluations WOMAC et une échographie des deux genoux. Le calcul des moyennes et des écarts types a été effectué pour les informations démographiques, les évaluations de la douleur par échelle visuelle analogique (EVA), les évaluations WOMAC et les mesures par ultrasons.

Résultats: en général, les évaluations WOMAC et VAS ont diminuées par rapport aux évaluations initiales des deux groupes de traitement. Le groupe de traitement ayant pris le Collagène AminoLock® de Genacol® a enregistré une augmentation significative de 62,5% de l’exécution du programme d’exercices.

Le groupe ayant pris le Collagène AminoLock® de Genacol® a présenté une modification assez significative du niveau moyen d’usure du cartilage rapport au groupe placebo.

Conclusions: notre équipe clinique a démontré que la prise du Collagène AminoLock® de Genacol®, associée à un programme d’exercice, a permis de réduire la douleur, d’améliorer l’état fonctionnel général de l’articulation et de provoquer des modifications des structures intra-articulaires et périarticulaires (c’est-à-dire amélioration du niveau d’usure du cartilage et diminution du mouvement du ménisque latéral) chez les patients atteints d’arthrose du genou.

Ouvrir le PDF de l’étude complète publiée

Découvrez tous
nos produits