Peut-être vous a-t-on déjà conseillé la prise d’un supplément en vitamine D, particulièrement durant les mois d’hiver ? En effet, les professionnels de la santé estiment que de nombreux Canadiennes et Canadiens sont à risque de subir une carence de cette vitamine, pourtant essentielle à la santé. Grâce à cet article, nous souhaitons vous permettre de mieux comprendre l’importance de la vitamine D au sein de notre organisme et les raisons pour lesquelles la prise de suppléments est souvent de mise.

Le rôle de la vitamine D au sein de l’organisme

La vitamine D remplie tout d’abord une fonction essentielle pour la santé osseuse : notre corps en a besoin pour absorber le calcium. On sait que le calcium est l’un des principaux minéraux qui composent les os, on comprend donc que profiter d’un apport suffisant en vitamine D permet de maintenir une bonne masse osseuse. En effet, un bon apport en vitamine D pourrait aider à prévenir l’ostéoporose. De plus, on associe à la vitamine D un maintien des fonctions musculaires. Elle pourrait donc contribuer à améliorer l’équilibre et à prévenir les chutes et les fractures qui y sont associées, particulièrement chez les personnes plus âgées.

Les recherches scientifiques tendent également à démontrer un lien entre une carence en vitamine D et une réponse immunitaire affaiblie, notamment face à certaines infections ou certaines formes de cancer.

La vitamine soleil

C’est le surnom qu’on donne souvent à la vitamine D. En effet, celle-ci est principalement produite et absorbée par notre peau au contact des rayons du soleil. Au Canada, nous devons composer avec l’hiver et ses conséquences, notamment une diminution marquée de l’ensoleillement et de notre exposition aux rayons UV. Ainsi, du mois d’octobre au mois de mars, notre corps n’est pas en mesure de produire suffisamment de vitamine D pour profiter de tous ses bienfaits.

Néanmoins en théorie, une exposition suffisante au soleil pendant les mois d’été devrait permettre à notre organisme d’accumuler. Or, en pratique, c’est loin d’être toujours le cas, puisque certains facteurs peuvent amoindrir la capacité du corps à produire et emmagasiner la vitamine D. Ces facteurs sont :

  • L’utilisation d’écrans solaires : l’utilisation de la crème solaire pour protéger notre peau des effets des rayons UV est très répandue de nos jours. Or, la diminution de la production de vitamine D par la peau pendant les mois ensoleillés est un effet négatif de l’utilisation d’écrans solaires.
  • Le vieillissement naturel : en vieillissant, la capacité de la peau à produire la vitamine D diminue.
  • Une faible exposition au soleil : pour différentes raisons, certaines personnes s’exposent peu aux rayons du soleil, et ce, peu importe la saison.

Peut-on combler nos besoins par l’alimentation ?

Pour être bref, la réponse qui s’applique à la majorité d’entre nous est la suivante : NON. En effet, les aliments qui ont une grande teneur en vitamine D sont limités, les principaux étant les poissons gras (saumon, sardine, hareng). Le jaune d’œuf et le foie de bœuf en contiennent également, mais en quantité plus minime. Certains produits sont enrichis en vitamine D, notamment la margarine, les boissons de soya, certains jus d’orange… Toutefois, peu de personnes consomment suffisamment de ces aliments pour profiter d’un apport assez élevé en vitamine D.

Pour votre santé, pensez aux suppléments

Comme notre corps peine à produire toute la vitamine D dont il a besoin pendant l’année, et comme l’alimentation nous permet rarement de combler ce manque, nous devons chercher d’autres solutions. C’est pourquoi les professionnels de la santé et des organismes comme Ostéoporose Canada recommandent la prise de suppléments en vitamine D, et ce, pour tous les adultes.

La dose recommandée est de 400 à 1000 UI pour les adultes de 19 à 50 ans qui sont en bonne santé. Cette dose doit être plus élevée, soit 800 à 2000 UI chez les personnes de plus de 50 ans, ainsi que chez les personnes qui sont à risque de souffrir d’ostéoporose ou qui ont subi plusieurs fractures au cours de leur vie.

Pour combattre les dangers associés à l’ostéoporose, tout en prévenant les douleurs articulaires causées par l’arthrose, pensez au supplément Genacol Os & Articulations. En plus de notre Collagène AminoLock, cette formule complète renferme notamment 1000 UI de vitamine D3, pour des os plus forts et en meilleure santé.

Si vous croyez que vous êtes à risque de carence en Vitamine D, n’hésitez pas à en discuter avec votre professionnel de la santé.

<p style= »text-align: center; »><a class= »secondary_btn » href= »https://genacol.ca/produits/« >Découvrez Genacol Os et Articulations</a></p>

Vous pourriez aimer

L’ostéoporose : un problème qui guette aussi les hommes

Nombreux sont ceux qui croient que l’ostéoporose est un problème de santé qui affecte seulement les femmes, et plus particulièrement les femmes après la ménopause. […]

5 astuces pour combattre l’ostéoporose

Au Canada, 1 femme sur 4 et 1 homme sur 8 de 50 ans et plus sont atteints d’ostéoporose. Selon Ostéoporose Canada, cela représente environ […]