La douleur causée par le syndrome du tunnel carpien

Ressentez-vous une sensation de brûlure vive dans votre poignet ? Ou peut-être un picotement qui va de vos doigts jusqu’à votre bras ? Si c’est le cas, il est possible que vous ayez le syndrome du tunnel carpien. Cette affection peut se manifester pour différentes raisons. Sans prise en charge, elle peut se traduire par des limitations importantes. Cependant, il y a de l’espoir ! En connaissant la cause et les remèdes possibles du syndrome du canal carpien, il est possible de s’en rétablir.

Le tunnel carpien, c’est quoi ?

Le tunnel carpien représente un espace qui parcourt le poignet. Il est formé par les os de ce dernier, qui sont reliés entre eux par un ligament. C’est l’espace formé par ces structures qu’on nomme « tunnel carpien ». Or, ce dernier n’est pas vide… En effet, c’est là que se situe le nerf médian de la main ainsi que les tendons. Les tendons sont notamment importants pour les mouvements impliquant de plier les doigts. Le nerf médian, lui, se trouve au centre et est entouré par les tendons. Faisant partie intégrante du système nerveux, il transmet les signaux émis par le cerveau pour les mouvements des doigts et de la main. Inversement, c’est aussi ce nerf qui est responsable de retransmettre les sensations tactiles de la main.

La condition qu’on appelle « syndrome du tunnel carpien » se produit lorsqu’il y a une inflammation et une enflure des tendons. Ce phénomène vient comprimer le nerf de la main, qui est ceinturé par les tendons, et risque d’endommager celui-ci.

Qu’est-ce qui cause le syndrome du tunnel carpien?

Il n’est pas rare que le syndrome du tunnel carpien découle d’une autre pathologie ou condition. Ces dernières sont des conditions auto-immunes, c’est-à-dire qu’elles entrainent des dysfonctionnements qui poussent le système immunitaire à attaquer des structures saines du corps, ou des maladies qui affectent le fonctionnement des articulations. Pensons notamment à l’arthrite, à la polyarthrite rhumatoïde, au diabète ou à la goutte, pour ne nommer que ces exemples. Ces maladies peuvent engendrer l’inflammation dans le poignet.

Dans d’autres cas, le syndrome du tunnel carpien vient des mouvements répétitifs du poignet ou d’un surmenage de cette articulation. Ceux-ci sont souvent liés aux fonctions professionnelles, comme le travail à l’ordinateur ou le travail à la chaine, qui demandent des mouvements répétitifs de la main et du poignet.

La grossesse est une autre situation lors de laquelle ce syndrome peut se manifester. En effet, elle cause souvent une accumulation de liquide dans différents endroits du corps, qui entraine une enflure. Dans le cas des poignets, cela vient comprimer le nerf médian.

Les symptômes associés au syndrome du tunnel carpien

La compression du nerf médian, qui parcourt le poignet et qui est important pour les mouvements des doigts et de la main, peut se traduire par différents symptômes. Voici les plus fréquents :

Un engourdissement de la main et une sensation de picotement;

Une sensation de brûlure dans la main et le poignet;

Des douleurs de la main, qui sont souvent nocturnes;

Des douleurs qui peuvent s’étendre dans le bras et même dans l’épaule;

Une perte de dextérité;

Une perte de force dans les doigts et la main.

À cause de ces symptômes, des gestes qui semblent pourtant simples, mais qui sollicitent les doigts et les mains risquent d’être plus compliqués. Par exemple, il peut devenir plus difficile de dévisser un bouchon, d’ouvrir un emballage, d’attacher ses chaussures, etc.

Comment prendre en charge ce problème ?

En premier lieu, il faut savoir que certains gestes peuvent être posés à la maison pour soulager la douleur causée par le syndrome du tunnel carpien. En premier lieu, le repos est de mise, c’est-à-dire qu’il faut cesser les activités demandant des mouvements répétitifs du poignet. Ensuite, l’application de glace, à raison de périodes de 15 minutes par heure, permet de contrôler la douleur et l’inflammation. 

En ce qui a trait au traitement, plusieurs avenues sont possibles. Le port d’une orthèse peut parfois être pertinent afin de corriger la position du poignet, dans le but d’éviter les mouvements qui sont à l’origine de douleurs. Des traitements de physiothérapie, impliquant des exercices spécifiques, peuvent aussi s’inscrire dans la prise en charge de ce syndrome. Ces approches sont à préconiser, mais des interventions chirurgicales peuvent parfois s’avérer nécessaires en l’absence de résultat.

Pensez à Genacol Action Rapide !

Le syndrome du tunnel carpien fait partie des troubles musculosquelettiques. Plutôt que de recourir à des analgésiques conventionnels pour atténuer vos douleurs, pensez à Genacol Action Rapide! Grâce à sa formule exclusive aux effets analgésiques, vous pourriez bénéficier de ses bienfaits pour apaiser les douleurs associées au syndrome du tunnel carpien et reprendre vos activités habituelles rapidement.

Essayez-le!

Profitez d'un coupon-rabais de 4$

Entrez votre adresse courriel pour télécharger votre coupon-rabais à imprimer et à échanger chez votre détaillant ou obtenir un code promotionnel pour un achat sur Amazon.ca
* Les champs marqués d’une astérisques sont obligatoires. En cliquant sur « TÉLÉCHARGER MON COUPON », vous acceptez de recevoir des communications par courriel de la part de Genacol.
Partager cet article