L’inflammation au sein des articulations est directement liée aux douleurs articulaires, lesquelles peuvent s’avérer handicapantes et nuire aux activités du quotidien. Pour une prise en charge efficace du problème, il faut bien connaître les causes de l’inflammation articulaire et les facteurs sur lesquels on peut agir au quotidien pour en contrôler l’incidence.

On aborde le sujet dans cet article et on en profite pour offrir des conseils qui permettront ultimement de mieux contrôler les douleurs liées à l’inflammation.

Les causes de l’inflammation

Les conditions ci-dessous sont celles qu’on associe le plus souvent à l’inflammation au sein des articulations.

  • L’arthrite : c’est un terme général qui englobe plusieurs dizaines d’affections, comme la bursite, la tendinite, l’arthrose, la polyarthrose rhumatoïde, etc. Certaines de ces maladies sont auto-immunes, c’est-à-dire qu’elles sont liées à une réponse inadéquate du système immunitaire. Ce dernier attaque des tissus sains de l’organisme, entrainant alors l’inflammation. Certains types d’arthrite peuvent aussi être causés par un stress important subit par certaines parties du corps, par exemple à cause d’une mauvaise ergonomie de travail ou de mouvements répétitifs.
  • Polyarthrite rhumatoïde : ce type d’arthrite est causé par une réaction auto-immune. L’inflammation qui en résulte risque d’affecter plusieurs articulations du corps.
  • Arthrose : l’arthrose est causée par une usure du cartilage au sein des articulations. Le cartilage agit comme une sorte de coussin qui permet de répartir la pression subie par les articulations pendant les mouvements. Lorsqu’il s’use, les os qui se rencontrent dans une articulation frottent les uns contre les autres, entrainant ainsi des douleurs.
  • Les traumatismes : les chocs importants, par exemple lors de la pratique d’un sport, peuvent provoquer des lésions au sein des tissus qui composent l’articulation. Les blessures au niveau des ligaments, notamment, sont fréquentes. Ces blessures sont à l’origine d’un processus inflammatoire. Les microtraumatismes plus faibles, mais fréquents et répétés peuvent aussi entrainer une réaction inflammatoire au sein des articulations, par exemple si une personne soulève à répétition des charges lourdes.
  • Les infections : l’arthrite peut aussi être de nature infectieuse. Elle est alors déclenchée par la présence d’une bactérie, d’un virus ou d’un champignon. Dans ces cas, la douleur est généralement localisée dans une région du corps. Des bactéries comme le streptocoque ou le pneumocoque peuvent causer des douleurs articulaires d’origine infectieuse.

Comment peut-on limiter l’inflammation articulaire ?

Certaines conditions qui causent des douleurs articulaires peuvent être liées à l’âge, notamment l’arthrose. D’autres, comme la polyarthrite rhumatoïde, peuvent être liées à l’hérédité. Bien entendu, on peut difficilement agir sur ces facteurs pour la prévention des douleurs.

Cependant, certains facteurs liés aux habitudes de vie peuvent être contrôlés afin de réduire l’inflammation au sein des articulations et les douleurs qui en découlent. Voici en ce sens quelques conseils :

  • Hydratez-vous bien: une bonne hydratation peut contribuer à conserver la qualité des tissus au sein des articulations, notamment le cartilage. Comme le corps humain est composé à 60 % d’eau, une hydratation suffisante est essentielle pour la régénération des tissus dans tout l’organisme. On conseille donc de boire au moins 2 litres d’eau par jour.
  • Mangez sainement : il faut limiter la consommation d’aliments contenant des sucres libres, sous la forme de sucres ajoutés ou des glucides peu complexes (aliments à base de céréales raffinées). En faisant augmenter le taux de glycémie dans le sang, cela acidifie l’organisme et contribue à l’inflammation. Certains aliments peuvent quant à eux aider à limiter l’inflammation dans l’organisme. Voici un article sur le top 5 des aliments qui réduisent l’inflammation.
  • Bougez suffisamment : un programme d’exercice bien conçu et respectant les limites de chacun permet d’améliorer la force, l’endurance et la flexibilité. Ces facteurs ont tous une incidence sur le tonus des articulations, aidant ainsi à limiter les douleurs.
  • Maintenez un poids santé : la surcharge pondérale augmente considérablement la pression qui est exercée sur les articulations, particulièrement celle du bas du corps. Le surpoids augmente donc les risques d’arthrose et peut faire en sorte que le problème se manifeste plus tôt. Pour la prévention des douleurs articulaires liées à l’arthrose, il faut maintenir un poids santé, ce qui passe par une saine alimentation et par la pratique régulière d’activités physiques.

Pensez à Genacol Anti-Inflammatoire

Pour réduire l’inflammation au sein des articulations, pensez à Genacol Anti-Inflammatoire! Il s’agit d’une formule exclusive spécialement conçue pour ses propriétés anti-inflammatoire efficaces, tout en étant un produit naturel et doux pour l’estomac. Genacol Anti-Inflammatoire combine le Collagène AminoLock ultra-hydrolysé à la Curcumine de Curcuma standardisée à 95 % de curcuminoïdes et à la BioPerine. Cette solution naturelle est indiquée pour les personnes qui souffrent d’arthrose ou d’inflammation articulaire.

Découvrez-le!

Vous pourriez aimer

Le curcuma : Un « super aliment » pour la santé des articulations !

Depuis plusieurs années, le curcuma a été élevé au rang de « super aliment » à cause des nombreux bienfaits qui lui sont associés : prévention du […]

Top 5 des aliments qui réduisent l’inflammation

Et si notre alimentation pouvait avoir un impact direct sur la réduction des douleurs articulaires qui sont liées à l’arthrose ? C’est bien le cas, puisque […]