Pour les personnes souffrant d’arthrose, il peut être tentant de diminuer, voire d’arrêter complètement l’exercice physique. D’autres personnes, au contraire, pourraient vouloir pratiquer leurs activités comme si de rien n’était. Or, il faudrait plutôt viser un équilibre : continuer à faire de l’exercice sur une base régulière, tout en adaptant ses activités. Voici quelques informations et conseils pour vous aider à maintenir une vie saine et active, malgré les limites imposées par l’arthrose.

Vous vivez avec l’arthrose ? Continuez à bouger !

L’arthrose peut entrainer des douleurs articulaires et des difficultés à effectuer certains mouvements, lesquels peuvent rendre moins attrayante la pratique de certains sports. Il demeure toutefois important de continuer à bouger, lorsque l’on vit avec cette condition, afin de profiter des effets bénéfiques de l’exercice physique :

  • Une meilleure mobilité des articulations : L’exercice permet de renforcer les tendons et les muscles, deux composantes des articulations ;
  • Un tonus musculaire amélioré: De bons muscles aident à bien se mouvoir et à continuer ses activités quotidiennes ;
  • Un meilleur contrôle du poids : Le surpoids met une tension indue sur les articulations ;
  • Une diminution de stress et de l’anxiété : Ces états accentuent les tensions musculaires et, potentiellement, les douleurs articulaires ;
  • Un meilleur sommeil.

Quelques conseils pour adapter ses activités physiques :

S’il est important de continuer à bouger malgré l’arthrose, il faut le faire de manière responsable, adaptée et modérée. Voici donc quelques conseils pratiques pour vous aider à bien choisir votre activité physique et à la pratiquer adéquatement.

  1. Choisir un sport qu’on aime

    Pour que les effets de l’activité physique soient réellement bénéfiques, il est important que sa pratique soit régulière. C’est pourquoi il est préférable de choisir un sport que vous aimez et que vous êtes confortables de pratiquer. Les activités plus douces ou qui mettent moins de pression sur les articulations sont par ailleurs indiquées : le cyclisme, la course à pied (en suivant certaines recommandations), le yoga, le tai-chi, les activités aquatiques (natation, aquagym).

  2. Éviter les activités qui mettent de la pression sur les articulations

    En contrepartie, il vaut mieux éviter certains sports qui comportent un risque élevé de chocs aux articulations (lors de la réception d’un mouvement, d’un changement de direction ou de vitesse rapide) et qui demandent de nombreux mouvements brusques et saccadés. Ainsi, les sports comme le ski alpin, le tennis, le hockey, le soccer, la danse sportive et les arts martiaux sont à pratiquer avec modération ou grandes précautions. En effet, la pression qui est alors mise sur les articulations pourrait avoir un effet contraire à celui recherché.

  3. Adapter la durée et l’intensité de l’activité à ses capacités

    Peu importe l’activité choisie, elle doit être pratiquée de façon régulière, mais modérée et adaptée à vos capacités. Des séances plus courtes et moins intenses sont à privilégier et il faut éviter de pousser son corps au-delà de ses limites. Les conditions de pratique sont aussi importantes. Par exemple, si vous optez pour la course à pied, les sols meubles et les pistes adaptées sont préférables aux surfaces dures comme l’asphalte.

  4. S’équiper convenablement

    Il n’existe pas d’équipement conçu pour assurer une protection complète des articulations. Toutefois, assurez-vous de choisir des chaussures de bonne qualité et adaptées à votre pratique sportive. De plus, le port d’une genouillère avec stabilisateur peut aider dans certains cas d’arthrose au genou. Bien que ça n’empêche pas de ressentir les chocs, ça aide à stabiliser l’articulation et à diminuer les risques de blessure et de douleurs associées. Avant d’utiliser ce type de protection, il est important d’en discuter avec votre médecin ou encore avec un professionnel en santé physique afin qu’il puisse bien vous guider selon votre condition.
    La prise de Genacol Anti-Douleur aide pour sa part à contrôler les symptômes de l’arthrose. Les effets combinés du Collagène AminoLock et de la Membrane naturelle de coquille d’œuf que referme ce produit, permettent de réduire les douleurs reliées à l’arthrose et de diminuer l’inflammation. De cette façon, les mouvements articulaires nécessaires à la pratique sportive sont améliorés, rendant celle-ci plus agréable et bénéfique pour votre santé !

Découvrez Genacol Anti-Douleur

Vous pourriez aimer

Adapter ses activités physiques quand on vit avec de l’arthrose

Pour les personnes souffrant d’arthrose, il peut être tentant de diminuer, voire d’arrêter complètement l’exercice physique. D’autres personnes, au contraire, pourraient vouloir pratiquer leurs activités […]

Comment protéger vos articulations ?

Les articulations sont des parties complexes de notre organisme, mais qui fonctionnent à merveille pour assurer notre mobilité lorsqu’aucun problème ne les affecte. Néanmoins au […]

Pendant les mois d’hiver n’oubliez pas la Vitamine D

Peut-être vous a-t-on déjà conseillé la prise d’un supplément en vitamine D, particulièrement durant les mois d’hiver ? En effet, les professionnels de la santé estiment […]