Le changement d’heure est une réalité avec laquelle on doit composer. Le fait d’avancer d’une seule heure peut sembler anodin, mais il faut quand même savoir que cela peut avoir des impacts sur notre niveau de fatigue dans les jours qui suivent le changement d’heure. 

Voici quelques conseils qui vous aideront à mieux composer avec ce dernier, afin d’éviter que ses effets se fassent ressentir sur votre quotidien.

Conservez votre routine

Vous mangez généralement vers 18 h le soir et vous vous couchez vers 23 h ? Assurez-vous de respecter cette routine dès le premier jour du changement d’heure. En effet, il peut être tentant de repousser l’heure des repas ou du coucher à cause que notre corps ne se sent pas encore « prêt », mais c’est à éviter. En effet, respecter la même routine qu’à l’habitude aide à régler l’horloge biologique et à s’ajuster plus rapidement au changement d’heure.

respectez votre routine

De plus, évitez de vous lever plus tard dans les jours qui suivent le changement d’heure. En effet, même si cela peut sembler contre-intuitif, il est très bénéfique de se lever tôt pour être actif et pour profiter de l’ensoleillement du matin. Cela est particulièrement important pour les personnes qui sont sujettes à la dépression saisonnière.

Prenez du soleil

Profiter de la lumière naturelle est donc très important pour réguler l’horloge biologique. En effet, l’exposition à la lumière bloque l’absorption de l’hormone responsable du sommeil (mélatonine).

La lumière favorise donc l’éveil. S’y exposer tôt peut donc avoir un effet considérable sur le niveau d’énergie tout au long de la journée.

Adoptez de bonnes habitudes pour votre sommeil

Certaines habitudes quotidiennes ont un impact direct sur la qualité du sommeil. La réalisation d’une activité physique peut en effet favoriser cette dernière et prévenir l’insomnie.

À l’opposé, il faut éviter de consommer de la caféine en trop grande quantité, et évitez les perturbateurs du sommeil (alcool, tabac, stupéfiants) dans les heures qui précèdent le coucher. Finalement, pensez à laisser votre cellulaire et vos appareils électroniques hors de votre chambre à coucher. Dans le même ordre idée, évitez la lumière bleue des écrans au moins une heure avant de vous coucher.

Bougez!

Prenez une heure de votre journée pour aller prendre une marche ou pour vous entrainer… même si votre corps est fatigué. Vous aurez un regain d’énergie, c’est certain!

Finalement, il faut savoir que le changement d’heure printanier est généralement plus facile à vivre pour notre organisme, puisqu’il correspond davantage aux cycles de l’horloge biologique naturelle. Néanmoins, certaines personnes, notamment les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes qui souffrent d’une maladie sont plus à risque de ressentir les contrecoups du changement d’heure.

Vous pourriez aimer

L’importance du sommeil pour la santé

Malgré ce que nous pourrions penser, le sommeil est un phénomène actif pour le corps humain. En effet, les recherches ont prouvé qu’une grande partie […]

Les protéines : essentielles au quotidien

C’est bien connu ! Une alimentation équilibrée est la principale clé du succès pour prévenir bon nombre de pathologies et pour maintenir une bonne santé globale. […]