Le collagène est une composante essentielle au bon fonctionnement de notre corps. Néanmoins, les rôles importants qu’il remplit sont encore méconnus. Pour cette raison, nous avons préparé cet article pour vous renseigner en abordant 3 mythes au sujet du collagène et de ses bénéfices pour la santé.

« Le collagène, c’est bénéfique seulement pour la peau »

On dit souvent du collagène qu’il est comme la colle au sein de notre organisme, et ce n’est pas une mauvaise façon d’illustrer le rôle qu’il joue. En effet, le collagène entre dans la composition de nombreux tissus, notamment ceux qui participent à la protection (la peau et les tissus conjonctifs) de l’organisme, mais aussi ceux liés à la locomotion (le cartilage, les os, les tendons, les ligaments, etc.) de notre corps, soit aux mouvements.

Ainsi, le collagène est bénéfique pour la peau puisqu’il lui donne notamment sa fermeté et son élasticité. Or, il ne faut pas penser qu’il s’agit là de ses seuls bienfaits pour la santé. En effet, puisqu’il entre dans la composition de tous les tissus qui sont mentionnés ci-haut, le collagène permet de :

  • Renforcer les articulations pour réduire les douleurs articulaires ;
  • Récupérer plus efficacement après une blessure ;
  • Jouer un rôle dans l’intégrité osseuse ;
  • Réduire la raideur musculaire et les courbatures en augmentant le tonus musculaire ;
  • Améliorer l’apparence de la peau, en réduisant les rides et ridules, de même qu’en participant au processus de cicatrisation ;
  • Contribuer au sentiment de bien-être global.

« Le corps n’a pas besoin de suppléments en collagène, il en produit suffisamment »

Cette affirmation s’applique malheureusement uniquement aux plus jeunes d’entre nous… En effet, dès la mi-vingtaine, notre corps commence à produire 1 % moins de collagène par année. Cela se traduit par ce qu’on considère comme les premiers signes de la vieillesse, soit l’apparition de rides et ridules sur le visage. De plus, vers environ 45 ans, on estime que notre organisme perd environ 30 % de sa capacité originelle à produire du collagène. C’est pourquoi en vieillissant, on devient plus sujets aux douleurs articulaires, aux raideurs musculaires, voire aux blessures…

Vous l’aurez deviné, il est donc important de fournir des suppléments de collagène à notre corps dès l’âge de 30 ans, puisque celui-ci se décompose à un rythme plus élevé que notre organisme le produit.

« Tous les suppléments de collagène sont identiques »

Les suppléments de collagène sont élaborés à partir de tissus (peau, os, tendons, cartilage, arêtes, etc.) qui proviennent de sources bovines (bœufs), de volailles (poulet) ou marines (poissons). Il existe une multitude de types de suppléments offerts sur le marché, mais il faut considérer plusieurs facteurs pour évaluer leur degré d’efficacité. En effet, en fonction de leur provenance et de la forme sous laquelle ils sont transformés en suppléments, certains types de collagène sont plus facilement assimilables par notre corps, ce qui augmente considérablement les bienfaits qu’on en retire.

C’est notamment le cas du Collagène AminoLock, un supplément développé par Genacol et qui est en voie d’être breveté. En effet, la technologie développée par notre entreprise permet de produire du collagène qui a le poids moléculaire le plus petit qui soit. De cette façon, le collagène est absorbé plus facilement par notre corps que dans le cas des suppléments offerts par d’autres marques.

Puisqu’ils renferment tous notre Collagène AminoLock, l’ensemble des produits Genacol participent à la santé de vos articulations et à la réduction des douleurs articulaires. Ils peuvent faire toute la différence au niveau de votre bien-être, alors n’hésitez pas à inclure la prise de suppléments Genacol à votre quotidien !

Découvrez la différence Genacol

Vous pourriez aimer

Le rôle du collagène dans notre corps

Saviez-vous que sans le collagène, notre corps ne serait qu’un amas de tissus informe ? Le collagène joue en effet un rôle important dans le fonctionnement […]

À quoi sert le collagène, au juste ?

Sans collagène, nous serions de véritables flaques d’eau! Il s’agit de la plus importante protéine structurale du corps. On en trouve partout : dans les […]